Publié le 24 Mars 2017

Depuis septembre 2015, période à laquelle le diagnostique a été posé. La vie de ma mère à basculer et avec elle celle de sa famille, la mienne, mes frères et sœurs, mon père.

Depuis cette date nos vies restaient suspendues aux résultats de la chirurgie, des chimiothérapies, des Tep Scan (technique d'imagerie fonctionnelle qui utilise principalement un traceur, analogue du sucre, qui a pour caractéristique d'aller se fixer préférentiellement sur les cellules tumorales, permettant ainsi de les repérer).

Mais voilà, la maladie est plus forte que les traitements, l'essai clinique dont ma mère a fait partie s'est révélé être un échec pour tout les participants à celui-ci. Elle a eu le sentiment de perdre son temps. Retour à un traitement par chimio oral, seulement c'est plus un traitement en vu de stabilisé les métastases que dans le but de la guérir.

Je l'ai vu ce battre contre la fatigue, les nausées, les baisses de tension. J'ai assisté aux différentes étapes de l'acceptation de la modification de l'image de son corps (perte de poids, stomie, difficulté à la marche, perte de cheveux et repousse de ceux-ci). J'ai essayé d'apporté mon soutien qui a pu être parfois bien maladroit.

Et puis, samedi dernier nouvelle grande conversation avec elle (la fois d'avant c'était sur les directives anticipées), conversation qui m'a remué même si je sais ce qui nous attend tous. Elle a évoqué la fin de sa vie proche, pour elle 1 à 2 ans et moi j'ai essayé de positivée, elle lui disant qu'elle pouvait encore être des notre plus longtemps (4 à 5 ans, période ou les derniers de mes neveux peuvent garder des souvenirs de leur grand mère).

Alors oui, je ne peux plus faire les boutiques avec elle, je ne peux plus l'aider à faire son jardin (juste le faire à sa place), je ne peux plus partager avec elle une longue balade au grand air mais je prends soin d'elle (pédicure, massage, lui apporter des petits gâteaux, des magazines,..), l'aider à penser à autres choses pendant un cours temps mais qui nous fait du bien à toutes les 2...

Je vis au jour le jour afin de profiter au mieux car je sais que ces moments nous sont comptés.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Marionette

Repost 0